Ecoprod » Optimisation de la consommation d’énergie

Ecoprod » Optimisation de la consommation d’énergie dans la production

1         Introduction

Dans un contexte de marché énergétique particulièrement tendu et au risque croissant de pénurie pouvant mener au black-out (effondrement du réseau pour une période prolongée), l’objectif du projet est de permettre aux entreprises participantes de mieux maitriser leur consommation, de réaliser des économies d’énergie et à terme de pouvoir moduler leur consommation en fonction de l’énergie disponible.

Le projet communautaire est ciblé sur les moyens de production, a pour but de mettre en œuvre les améliorations les plus pertinentes et de former les collaborateurs des partenaires industriels sur des méthodologies optimisant la performance énergétique de la production.

L’innovation réside dans l’expérimentation des différents paramètres de réglage afin de les corréler avec leur impact énergétique et d’établir des benchmarks de performance entre différentes typologies de machines.

Les partenaires vont ainsi acquérir un nouveau savoir-faire pour monitorer, qualifier et optimiser le fonctionnement de leurs machines de production sur le plan énergétique.

Les principaux défis à cibler dans le cadre du projet

Les entreprises participantes seront amenées à répondre à des questions du type :

  • Combien consomme chacune de mes machines et de quelle manière
  • Est-ce que mes gaspillages sont réduits au minimum inévitable
  • Comment puis-je faire fonctionner mon entreprise avec un
    approvisionnement réduit d’énergie

2         Objectif du projet

L’objectif du projet est de diminuer les consommations énergétiques des machines de production en éliminant les gaspillages et en optimisant les réglages des paramètres du process.

Afin d’atteindre sa cible le projet devra passer par certaines étapes-clés :

  • Etablir la qualité des consommations actuelles des machines ou des cellules
    de production par des outils de monitoring et de mesure
  • Analyser les données et identifier les potentiels d’économie
  • Transférer le savoir-faire acquis pour permettre aux partenaires
    d’augmenter leurs compétences
  • Valider par la mesure les gains réalisés

3         Réalisation

Pour ce projet, ARCM propose une phase de Préprojet dans laquelle les économies d’énergie peuvent être réalisées rapidement, de manière durable et avec un ROI court, grâce aux nouvelles technologies de mesure et de monitoring.

Pour la suite du projet communautaire, nous proposerons différents thèmes sous la forme de méthodes et synthèses de bonnes pratiques, ainsi que des réponses scientifiques sur les procédés, tels que le comportement thermique des machines, les potentielles optimisations dans les procédés et installations périphériques et annexes (air comprimé, refroidissement, séchage, lavage) versus les investissements et modifications.

3.1        Etapes du Préprojet

ARCM se chargera de la gestion du Préprojet et s’appuiera sur l’expertise approuvée de deux spécialistes en la matière :

Richard Pasquier est professeur associé à la HEIA-FR et spécialiste en gestion durable. Richard a une grande expérience dans le monitoring et l’analyse des données. Il a en outre créé E2PME qui propose des solutions pour la gestion de la performance énergétique en PME.

Nicolas Weber est professeur et directeur de l’institut de Génie Thermique à la HEIG-VD. Nicolas a une grande expérience dans l’analyse des processus et l’optimisation des flux thermiques. Son département a en outre été mandaté par la Confédération (OFEN) dans les préanalyses avec le logiciel PinCH développé en partenariat avec la HSLU.

Dans le cadre du Préprojet, nous proposons des phases mutuelles et individuelles pour les mesures sur une de vos machines, à choix (le détail des étapes vous sera transmis sur demande par email).

3.2        Droit exclusif au projet

Les participants au Préprojet auront le droit prioritaire de participer au projet et à sa définition. Les sociétés souhaitant rejoindre le projet (sans avoir participé au Préprojet) devront payer une indemnité.

Les entreprises qui ont misé sur le projet « Energy Efficiency » du Microtech Booster pourront rejoindre le projet à conditions préférentielles.

4         Sociétés potentiellement intéressées

  • Fabricants de produits et sous-traitants
  • Fabricants d’outil de coupe, composants de machines et accessoires
  • Fabricants de machines
  • Instituts de recherche en usinage, mécanique de fluides et dynamique de machines

5         Financement du Préprojet

ARCM finance les travaux par une souscription ouverte auprès de ses membres. Les membres souscripteurs constituent un consortium d’entreprises partenaires du projet qui disposeront des résultats et seront libres de les utiliser pour leurs propres développements.

Le Préprojet est nécessaire également pour estimer le budget d’une potentielle suite de projet, et analyser les différentes options de financement, soit privé (industriel), soit publique (par la Confédération via l’OFEN ou Suisseénergie) ou publico-privé. La participation au Préprojet n’engage pas les sociétés à devoir s’inscrire à la suite du projet.

Le montant levé sera utilisé pour les prestations suivantes :

  • Location de la solution de monitoring pour 3 mois par E2PME incluant :
    • Appareil de monitoring
    • Logiciel EnEff Pro, logiciel de gestion de la performance énergétique qui permet l’analyse automatique des courbes de charge grâce à son algorithme
    • Configuration du matériel, calibrations des capteurs
    • Analyse accompagnée des machines mesurées dans le logiciel
  • Formations, analyses des résultats et méthodologie des bonnes pratiques par nos experts, selon point 4.1
  • Gestion du Préprojet par ARCM

Pour participer au Préprojet, ARCM demande une contribution qui varie en fonction de la taille de la société :

6’000 CHF pour les grandes sociétés (>250 employés) incluant 1’000 CHF de mesures sur site.

4’000 CHF pour les petites et moyennes sociétés (<250 employés) incluant 1’000 CHF de mesures sur site.

6         Délais

Nous proposons le déroulement suivant :

  • Jusqu’au 24 juin 2022 : acceptation du Préprojet, possibilité de création d’un deuxième groupe après ce délai (voir point 8).
  • Juin-juillet + août-septembre 2022 (si 2ème groupe) : réalisation du Préprojet
  • Août-septembre ou octobre-novembre 2022 (si 2ème groupe) : résultats disponibles et
    décision de la suite du projet

7         Comment participer ?

Vous êtes invités à donner votre réponse jusqu’au 26.06.2022.

Le Préprojet démarrera avant les vacances d’été avec 5-6 sociétés inscrites, maximum 8 pour le premier groupe. En fonction du nombre d’intéressés, un deuxième groupe pourra se former.

La proposition de Préprojet sera diffusée auprès des membres actuels ARCM et auprès d’entreprises susceptibles de devenir membres s’ils souhaitent souscrire au Préprojet.

Pour confirmer votre engagement et/ou obtenir des informations complémentaires, veuillez envoyer un email à  catherine.jeanneret@arcm.ch (ou par téléphone au +41 77 461 96 36).

X